Laisser quelques mots

Quelque gentillesse à exprimer ? Cet espace public y est dédié.
Des critiques ? Des reproches ? Préférer la rubrique privée « contact » 😉

Que personne n’en prenne ombrage mais j’ai dû ôter certains commentaires 🙁 Question de place, question aussi de ne pas noyer dans un flux trop abondant. Merci, ils m’ont touché et je les conserve tous précieusement, mais en off, hors site.

20 commentaires

  • Guital

    J’ai la joie de connaître Thierry depuis de nombreuses années. Voyageur et funambule de la vie, acrobate des mots et des maux, son parcours marginal l’a conduit à bien des rencontres. Aventurier du temps qui passe, mobile ou immobile, cet homme pose un regard éclairé sur chaque instant. Il distille tout cela en de fabuleux ouvrages. J’aime plus que son âme poète sa façon d’écrire qui toujours surprend, emporte et réjouit. Ne pas le découvrir c’est se priver de purs moments de plaisirs authentiques aujourd’hui si rares.

    • Thierry

      Merci ! Touché par ces mots d’un artiste dont j’admire les créations et que je vous invite à découvrir (si besoin est…) sur site carrementblues.free.fr

  • Sebastien

    Zut voilà que je ne sais plus quoi écrire. L angoisse de la page blanche. Le vide, plus aucune idée, rien. Je me dis que j ai bien fait de changer de pseudo sinon on pourrait reconnaitre que c est moi qui ai rien à dire. Tu connais ça toi? Non, forcément, tu es un écrivain. Alors trouver une accroche, la développer avec un style agréable et fluide, un vocabulaire à la fois recherché et précis, un humour toujours élégant, ça, tu sais faire. Alors bravo pour ton site, et continue de nous captiver et de nous surprendre.

  • Marie

    Félicitations Thierry à la fois pour ton site internet qui est très bien fait et pour ton premier bébé « Isabelle » que j’ai eu le plaisir de lire dès sa parution. Ton humour présent sur ce site se retrouve dans les personnages très attachants de ton roman. Une histoire merveilleuse qui nous fait voyager, qui nous transporte dans un monde féerique…. Un roman idéal pour des heures de détente et de lâcher prise pour cet été. Merci et bravo. Hâte de lire le prochain….

  • detolsan

    Merci… merci pour votre merveilleux ouvrage Isabelle. J’ai vraiment adoré ce que vous avez fait de ces 332 pages. J’ai dévoré ce livre en deux jours ne pouvant plus m’arrêter une fois commencé.
    Il me tarde vraiment de pouvoir lire votre second ouvrage et ceux qui suivront.
    Pleins de bonnes choses a vous pour la suite de votre et du coup de notre aventure !!! 😉
    Sabrina

  • Elisabeth

    Enfin! De la Littérature…
    Autre chose que de la vente de masse de « livres » écrits sans passion et bourrés d’inepties!
    Une lueur d’espoir??
    Alléluia Thierry!!!

  • manusset

    Donner à croire au risque d’être cru
    Oui c’est ce que j’ai voulu j’ai souhaité et ressenti en lisant Isabelle. Merci à vous, ça m’a fait beaucoup de bien.

  • Yolande

    Isabelle : une belle histoire, de vraies valeurs… un conte que nous aimerions tous vivre et qui nous ramène à l’essentiel.
    Réjouis-toi : autre atmosphère, autre style. Des situations, des ressentis, des vies que nous pourrions tous vivre et de l’extérieur l’interrogation ? pourquoi ? comment est-ce possible ? ..mais oui cela peut tous nous arriver..
    Dazibaos : je viens de le commencer ..encore un autre monde, mais sur lequel encore on tourne et tourne les pages…

  • Guital

    Dazibaos. Je suis à la moitié du roman et je veux déjà dire mon sentiment à sa lecture. Envoûtant, sombre avec des éclairs fulgurants, un voyage tumultueux au cœur des âmes. Le bonheur d’un récit où l’imprévu, élément premier du suspens, trouve toute sa dimension. Rare et puissant.

  • Isabelle

    Le père Noël m’a permis d’entrer dans votre univers grâce au roman Isabelle. Un monde merveilleux, une écriture délicate, fluide et rythmée à la fois. J’ai adoré ces heures passées comme en apesanteur. Heureuse d’avoir trouvé où s’était fourni mon père Noël. Merci pour vos mots qui touchent les maux.

    • Thierry

      Merci de ce gentil retour. J’ai une bonne surprise : dans « Mojito… » – roman à paraître courant de ce mois – il sera question de la petite Isabelle, qui doucement grandit. Tonton Johnny y fera son retour, même s’il s’agit d’une tout autre ambiance et nullement d’une suite. Disons un préliminaire pour plus tard 😉

  • Sauval

    J’ai lu Isabelle. J’ai eu l’impression que vous aviez été dans mes pensées. Car cet écrit est le reflet de mon monde intérieur. Surprise… Étonnée et transportée. Merci de ce voyage littéraire dans mon monde. Et votre dédicace à BAYONNE durant l’Expo « la cage d’escalier » me laisse un merveilleux souvenir. Au plaisir de vous lire de nouveau.
    Cordialement nannou .

  • Claudine

    je ne lis jamais et pourtant suite à une rando partagée avec l’auteur , je me suis laissée tentée par Isabelle… et bien oui cet extra terrestre habité a du talent , je recommande!

  • Catherine G

    Grâce à une randonnée, j’ai rencontré Thierry qui m’a présenté ses « bébés « . J’ai adopté Isabelle et j’ai été emportée par son écriture poétique, son univers magique. J’ai hâte de découvrir son petit frère  » Réjouis toi » ainsi que les suivants.
    Merci pour ces heures de lecture hors du temps…
    Cordialement
    Catherine

  • Christiane

    Avec Séquelles, que je viens de terminer, on passe le mur de Planck ! Jusqu’à cette poésie primitive, ce regard sur la vie et les autres que l’on ne devrait jamais avoir perdus.
    Nous entrons avec le narrateur dans ce nouveau labyrinthe où les mots, « ce langage universel aux enfants du monde », sont encore silencieux.
    C’est à une véritable renaissance à laquelle nous assistons, au fil des pages. Il revient de loin, très loin, ce « Je » qui nous livre son analyse. Le moindre geste est réinventé, au-delà de ce que nous pensons d’une extrême banalité, tenir ses couverts, se raser le matin, un nouveau monde, un nouveau sens s’installent. Où rechercher l’amour humain. Pas simple lorsque l’on est sans cesse évalué. Lorsque l’avant est déconstruit et n’a plus d’importance.
    Il s’agit de réinventer une existence sans jamais se soumettre et placer sa liberté au cœur de ses préoccupations.
    Aller à la rencontre de soi, des autres, du monde, toujours en poésie: « sur des nuages qui passent je pose mes envies, en silence et sans les nommer. »
    Avec Riri, cadre hospitalier et le papillon aux visites quasi surnaturelles, un « providentiel et inattendu ailleurs s’annonce ».
    A nous de nous laisser aller, de regarder autrement ce qui nous entoure. Thierry Fournet nous précède, suivons-le. Tout en douceur, sans jamais se plaindre. Avec une telle acuité que l’on ne peut que se retrouver et renaitre différent après lecture.
    Merci, un très grand merci pour ces si belles pages ! Le prochain que je lirai, ce sera Isabelle 🙂

    • Thierry

      Un grand grand merci pour ce retour. La plus belle de mes récompenses est de sentir avoir touché le lecteur. En lui. En elle en l’occurrence 😉
      « Isabelle » sera un beau choix, celui qui s’impose. D’apparences sans rapport, « Isabelle » et « Séquelles ? » sont pourtant complémentaires, très liés sinon jumeaux. Le temps n’existant pas, ils sont l’avant comme l’après l’un de l’autre.

Répondre à Isabelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.